LP Systèmes automatisés, réseaux et informatique industrielle – Industrie du futur

LP Métiers du numérique : conception, rédaction et réalisation web
18 novembre 2014
LP Systèmes Automatisés et Réseaux Industriels
18 novembre 2014

Connaissances scientifiques à acquérir

Les entreprises du Génie Electrique et de l’Informatique Industrielle (GEII) ou celles utilisant ses moyens, de l’Artisan au Grand Groupe Industriel en passant par les Petites et Moyennes Entreprises, sont confrontées à de nouveaux défis dus à l’utilisation des objets connectés et intelligents, à l’automatisation et la robotisation, le tout dans un souci d’économie d’énergie et de développement durable.
Ces évolutions, connues sous le terme d’Industrie 4.0, vont amener les entreprises à revoir et améliorer leurs méthodes de production, en intégrant le monde du tout numérique. Elles utiliseront l’électricité comme principal support énergétique de production et l’informatique industrielle comme moyen de communication entre machines et entre l’Homme et la machine.
Cette licence vise à apporter aux étudiants des compétences professionnelles dans les domaines de la conception, de l’installation, du développement et du maintien des architectures de supervision et de contrôle-commande de systèmes automatisés de production, dans le contexte international de transformation numérique de l’industrie : digitalisation des procédés de production, internet industriel des objets, diversification et personnalisation des produits, efficacité énergétique, cybersécurité, robotique collaborative, etc.
Les étudiants de la licence professionnelle IdF doivent acquérir de solides savoirs technologiques et compétences professionnelles dans les domaines des réseaux et de l’informatique industrielle au sens très large. Ces savoirs, indispensables à l’évolution des entreprises vers l’industrie 4.0, permettront aux diplômés de LP IdF d’être opérationnels rapidement et d’apporter de nouvelles compétences numériques dans les domaines du génie électrique et de l’informatique industrielle.

Description générale du contexte

Les entreprises du Génie Electrique et de l’Informatique Industrielle (GEII) ou celles utilisant ses moyens, de l’Artisan au Grand Groupe Industriel en passant par les Petites et Moyennes Entreprises, sont confrontées à de nouveaux défis dus à l’utilisation des objets connectés et intelligents, à l’automatisation et la robotisation, le tout dans un souci d’économie d’énergie et de développement durable.
Ces évolutions, connues sous le terme d’Industrie 4.0, vont amener les entreprises à revoir et améliorer leurs méthodes de production, en intégrant le monde du tout numérique. Elles utiliseront l’électricité comme principal support énergétique de production et l’informatique industrielle comme moyen de communication entre machines et entre l’Homme et la machine.

Compétences à acquérir

A l’issue de leur formation, les diplômés de la LP IdF sont capables de :

  • Mettre en œuvre (configuration, programmation) un automate industriel et son IHM (interface homme machine) dans une architecture « standalone / pied de machine » ou en réseaux (architecture multi-automates),
  • Définir et piloter des travaux d’amélioration en automatismes et réseaux industriels,
  • Appréhender les problématiques de passage à l’Industrie de futur, en relation avec le « tout numérique », le « Plug and Produce », le « Mass customization »,
  • Communiquer sur les enjeux de l’industrie du futur dans les domaines de l’automatisation, de l’efficacité énergétique, de l’internet des objets et des services, du big data, etc,
  • Encadrer et gérer une équipe Méthodes / Travaux neufs dans le cadre de l’usine digitale,
  • Dimensionner une chaîne complète d’automatismes dans le contrôle-commande en réseau d’une installation de production,
  • Etre opérationnel sur le terrain en matière d’automatismes et réseaux industriels,
  • Identifier et promouvoir les bénéfices de la transformation numérique de l’industrie,
  • Identifier et anticiper les nouveaux métiers du travailleur 4.0,
  • Travailler en équipe, aux interfaces de plusieurs métiers,
  • Maîtriser et mettre en œuvre les concepts et technologies au cœur de l’usine numérique,
  • Proposer et développer auprès des industriels des solutions innovantes, performantes et adaptées d’accompagnement à la transition numérique de leur secteur,
  • Identifier, pratiquer et détecter les nouveaux modes de coopération homme-machine (cobotique notamment),
  • Anticiper et résoudre les problèmes de disponibilité, de collecte, de sécurité et de qualité de l’information.